Efteling

Réhabilitation : Joris en de Draak (2022-202X)

Un chantier de réhabilitation d'envergure est en cours sur Joris en de Draak, le Dueling Wooden Coaster bien connu d'Efteling.

La célèbre double montagne russe en bois du parc Efteling, Joris en de Draak, fera l’objet de toutes les attentions au cours des prochaines années. En effet, une réhabilitation d’envergure, étalée en plusieurs phases sur au moins trois ans, redonnera aux coasters (pourtant toujours très agréables à rider en l’état), une seconde jeunesse.

Inauguré le 1er Juillet 2010 dans la zone Ruigrijk, Joris en de Draak est un Dueling Wooden Coaster du constructeur américain Great Coasters International qui est venu remplacer un autre Wooden Coaster situé auparavant à cet endroit du parc, Pegasus. La storyline est basée sur la légende de St Georges qui a combattu un dragon grâce aux éléments de l’eau et du feu (d’où le nom des deux circuits de l’attraction) afin de libérer une princesse. Les montagnes russes affichent une hauteur maximale de 25 mètres, une vitesse de pointe de 75 km/h et une longueur de 810 mètres chacune.

Les Wooden Coaster subiront donc une réhabilitation d’envergure en plusieurs phases, la première ayant débuté en Octobre 2022 et devant se poursuivre pendant trois mois. Lors de celle-ci, les voies souffrant le plus du passage du train (les virages, particulièrement) seront remplacées par des Titan Track, en acier, du constructeur d’origine du coaster, GCI. Joris en de Draak deviendra donc un Hybrid-Coaster, c’est-à-dire une montagne russe mélangeant bois et acier, ce qui permettra de prolonger la longévité de l’attraction, mais aussi d’améliorer le confort de l’expérience pour les visiteurs.

Fun Fact : L’entreprise américaine GCI, en activités depuis 1994, a posé pour la première fois des Titan Track sur le coaster White Lightning du parc Fun Spot America à Orlando.

L’énorme animatronique du dragon (répondant au doux nom d’Edna !), construit par la société hollandaise P&P Projects et situé au cœur de la double montagne russe, est lui aussi en cours de réhabilitation. L’objectif principal de ces travaux est de réduire la maintenance ultérieure du monstre. Ainsi, en plus de la remise en couleurs de la bête, les effets de feu et d’eau seront pour l’instant supprimés, mais d’autres effets spéciaux disparus feront leur grand retour : ceux qui donnent l’allure d’un marécage aux environs (fumée, bulles…), les mouvements de la créature (tête, cou et yeux) ainsi que la fumée sortant des naseaux de l’animal fantastique et son cri perçant.

S’il y a bien une chose que l’on ne peut pas reprocher à Efteling, c’est de prendre soin de ses attractions ! Après Python en 2018, qui a été pratiquement entièrement reconstruit, c’est donc son voisin direct qui est en chantier ! Et c’est sans aucun doute ces considérations qui font la différence et qui permettent au parc d’être l’un des plus importants d’Europe !