The London Resort

The London Resort (2024-2029)

Découvrez le prochain giga parc de Grande-Bretagne, venu concurrencer Disneyland Paris !

Le plus ambitieux projet de parc d’attractions de Grande-Bretagne se nomme The London Resort, se situera près de Londres, coûtera près de 4 milliards d’euros, créera plus de 30.000 emplois et se développera en 2 phases, la première consistant en la création d’un parc à thèmes composé de 6 lands ainsi que d’une panoplie de restaurants, boutiques, hôtels et centres de conventions.


LE PROJET

The London Resort, c’est le projet fou de la Grande-Bretagne. Il a été, à l’origine, annoncé en 2012 sous le nom de London Paramount Entertainment Resort (en partenariat avec le studio de cinéma Paramount Pictures) pour une ouverture prévue en 2019. Comme vous vous en doutez, il n’existe pas de parc de ce nom actuellement, car les retards se sont enchaînés pour que, peu à peu, The London Resort tombe dans l’oubli collectif (et avec en prime Paramount Pictures qui s’est retiré du projet en 2017).

C’est alors que Pierre Yves Gerbeau, un entrepreneur fou du secteur du tourisme, a repris le projet en tant que PDG en 2019, année durant laquelle il a repris de son éclat. S’en suit la signature de contrats avec Paramount Pictures (et oui, ils sont revenus !), BBC Studios et ITV Studios.

Paramount Pictures est à l’origine de films célèbres tels que Le Parrain (1972), Forrest Gump (1994), Titanic (1997), Le Loup de Wall Street (2013), Interstellar (2014) ou encore Sans Un Bruit (2018). BBC Studios et ITV Studios sont parmi les plus importantes chaînes d’informations en Grande-Bretagne et dans le monde.

Le complexe a pour but de construire toutes ses infrastructures afin de ne créer aucune émission, faisant alors de cette zone le premier complexe touristique mondial 100% éco-responsable. Cela inclut de l’énergie basse consommation afin d’alimenter le site avec la création de nouvelles méthodes en coopération avec EDF Energy. Ce point est l’un des plus importants que le Resort revendique : il sera durable et responsable.

Le complexe se situera dans la péninsule de Swanscombe, à 17 minutes de train du centre de Londres (Sud-Est), en lieu et place d’anciennes usines de ciment. S’étalant sur un total de 535 hectares, sa surface sera comparable à 3 fois la taille du plus grand parc d’attractions anglais, Alton Towers.

Le complexe sera accessible par une extension de l’autoroute A2, par train grâce à une gare spécialement construite pour le parc, mais également par bateau sur la Tamise.

Pour un prix de 3,5 milliards de pounds (3,8 milliards d’euros), le complexe sera composé, à l’issu de la construction de l’entièreté du projet, de deux parcs à thèmes, d’un parc aquatique ainsi que d’une multitude d’hôtels (3 500 chambres sont prévues !), de centres de séminaires et de points de restauration. On distingue deux phases pour ce complexe, la première pour 2024 et la seconde pour 2029.

Ce complexe, et plus particulièrement les parcs, possèderont des attractions à la pointe de la technologie et pas n’importe lesquelles ! En effet, le parc prévoit de créer de nouveaux types d’attractions d’ici 2024 et ne souhaite pas simplement copier ce qui se fait actuellement, préférant se projeter dans le temps (pour ne pas que les attractions soient obsolètes à l’ouverture) et ainsi créer un parc qui peut « évoluer et s’adapter facilement ».

Suite à la reprise du projet par Pierre Yves Gerbeau, une consultation publique s’est tenue de Juillet à Septembre 2020, c’est-à-dire au recueillement des observations et propositions préalables au dépôt de l’ensemble du complexe de la part d’un public (sorties positives). Cette proposition de parc a été envoyée au gouvernement britannique le 31 Décembre 2020. Celle-ci est toujours en cours d’examination et a pris du retard. Une réponse devait être apportée en 2021, mais c’est finalement en 2022 que le Planning Inspectorate donnera une réponse.

Si cette proposition est validée, ce sera le plus gros chantier de parc à thèmes construit de zéro depuis Disneyland Paris, ouvert en 1992, ce qui lui vaut d’ailleurs le surnom de UK’s Disneyland.


PHASE 1

La première phase de ce projet concerne un parc à thèmes composé de 6 lands ainsi que d’une promenade entourée d’hôtels, centres de séminaires et points de restauration, ce qui impliquera la création de 30.000 emplois dès l’ouverture. Ce parc se basera sur les licences acquises grâce aux accords signés avec les studios de télévision et de cinéma, afin de mettre en valeur les meilleurs films d’Hollywood et de Grande-Bretagne au sein de la zone. Il est prévu que 70% du parc soit couvert, en raison du temps capricieux de l’Angleterre (une très bonne idée !).

Le Resort prévoit l’accomplissement de cette première phase d’ici 2024, les travaux débutant en 2022.

PROMENADE

La promenade sera couverte de sculptures d’oiseaux géants. Les visiteurs pourront y trouver des hôtels, une salle de spectacles de musiques, un « English Market » et « le meilleur bar sportif d’Europe« . Elle sera modelée à la manière d’un Disney Village à Disneyland Paris, artère principale désservant les parcs et les infrastructures du site.

PARC D’ATTRACTIONS

Le parc a confirmé un premier land le 20 Avril 2021 : Base Camp, centré sur les dinosaures.

Les attractions et activités qui composeront le parc seront construites par différentes sociétés seléctionnées par le Resort, dont les premières annoncées sont Electrosonic (société d’audiovisuel et de technologie, ayant participé à la création de Snorri Touren à Europa-Park), Garmendale (constructeur d’attractions telles que Gangsta Granny: The Ride à Alton Towers, Lego CITY Driving School dans les parcs LEGOLAND et Forbidden Caves à Bobbejaanland) et Katapult (agence de design qui a travaillé sur CBeebies Land à Alton Towers, Thomas Land à Drayton Manor et Peppa Pig World à Paultons Park).

Lors des premières annonces officielles du parc d’attractions, 7 zones le composaient : High Street, Starport, The Jungle, The Isles, The Kingdom, The Woods et The Studio.

Voici ce qui a avait été annoncé :

La High Street, sorte d’entrée du parc, permettra de rejoindre les autres lands (à la manière de Main Street pour Disneyland Paris). Starport, vous fera atterrir au 23ème siècle. Vous pourrez vous pencher sur des expériences futuristes, rencontrer des aliens et vous balader dans un monde de science-fiction. Au sein de The Jungle, vous partirez, au cœur de ruines anciennes, à la découverte d’une civilisation mésoaméricaine perdue au milieu de la jungle et d’artefacts mystérieux. The Isles sera peuplé de créatures géantes et de bêtes mythiques. The Kingdom vous emmènera à l’époque médiévale, remplie de combats d’épées, de sorcellerie, de dragons et de légendes. Ce land sera basé en majorité sur la légende du Roi Arthur. The Woods sera un royaume enchanté rassemblant les contes de fées, fables et histoires merveilleuses. The Studios proposera une ambiance d’entrepôts modernes, s’inspirant de films d’action et blockbusters avec une combinaison de courses de voiture et d’espionnage.

Après l’annonce de Base Camp, nous ne savons pas encore si ces 7 zones sont encore d’actualité.


PHASE 2

La seconde phase du projet comprend la construction d’un second parc à thèmes ainsi que celle d’un parc aquatique. The London Resort souhaite développer cette phase dans les 5 ans à compter de l’ouverture du premier parc, soit une deadline fixée à 2029.


Ce projet est pour le moins pharamineux, surtout quand on sait que Disneyland Paris ne se trouve pas loin, de l’autre côté de la Manche, et que 4 autres gros centres touristiques se situent déjà aux alentours de Londres (Warner Bros. Studio Tour London, Chessington World of Adventures Resort, Thorpe Park Resort et LEGOLAND Windsor Resort). Nul doute que ce complexe sera l’un des plus avancés d’Europe (du monde ?) s’il tient toutes ses promesses et si le projet a bien lieu : réponse en 2021 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :